La fin de la singularité de la diaspora juive

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Dans La fin de la modernité juive. Histoire d'un tournant conservateur, le politologue Enzo Traverso aborde un sujet qui reprend ses thèmes de prédilection (l'histoire du XXe siècle, des intellectuels et du judaïsme) et qui complète la publication parallèle de son essai Où sont passés les intellectuels ? Traverso s'intéresse en effet à l'évolution du paradigme de l'intellectuel juif, de Trotski à Kissinger, "du juif révolutionnaire au juif impérialiste." Cette mutation est concomitante du déplacement de la focale du monde juif de l'Europe vers les États-Unis et Israël, de la place acquise par la mémoire de l'holocauste comme religion de l'humanité faisant d'un ancien peuple paria une minorité protégée et parfaitement intégrée au monde globalisé La thèse de Traverso est simple : "La modernité juive a donc épuisé sa trajectoire. Lire la suite nonfiction.fr