Acquired Taste Magazine : expérimentation culinaire

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
8

ACQTASTE (Acquired Taste Magazine) est une revue culinaire de Toronto devenue – après seulement trois numéros publiés à ce jour – un incontournable pour les chefs et restaurateurs suivant la tendance « Noma » (cuisine du terroir, rationnelle et réinventée). Les pages du magazine sont remplies de photos et de textes de journalistes passionnés, décrivant la cuisine et ceux qui y œuvrent comme des magiciens réinventant le monde à chaque plat. Chaque ingrédient et chaque étape de la préparation constituent un autre pas vers la perfection culinaire.  Entrevue avec Chuck Ortiz, rédacteur en chef.

Baron: Comment le projet ACQTASTE a-t-il vu le jour ?

Chuck Ortiz: ACQTASTE est dédié à offrir du contenu illustrant la culture alimentaire dans sa forme la plus pure. Notre objectif est de redéfinir le monde de l'alimentation ainsi que la perception générale des publications alimentaires. Cette publication fera office de « terrain d'entente » entre les gourmets et les connaisseurs expérimentés. Nous servons également de guide,  au milieu d’un carrefour où se croisent la culture alimentaire, le design, l'art, l'architecture, la mode, le cinéma et la musique.

Notre voyage a jusqu'ici été très organique. Notre ligne éditoriale et notre entité se sont créées avec le temps et suivant la demande. Au départ, nous étions un simple petit blogue qui se consacrait surtout à documenter ce qui se passait dans la culture alimentaire. Comme notre lectorat a progressé, c’est devenu clair pour moi que nous pourrions amener le projet à un autre niveau. On a donc créé le magazine en ligne et, finalement, le magazine imprimé.

B: Quelle est votre ligne éditoriale? 
CO: Notre mission est de mettre en valeur les acteurs de la culture alimentaire et offrir un aperçu de leurs vies aux lecteurs à travers leur histoire. Plus qu'un simple magazine sur la nourriture, ACQ TASTE cherche plutôt à être la « voix » d'un mouvement gastronomique qui s’opère partout dans le monde. On pourrait définir notre travail comme du journalisme alimentaire porté à un haut niveau ; un niveau similaire à celui de National Geographic, Time et même Vogue, dans leurs domaines respectifs.

B: Pourquoi avoir choisi l'imprimé et quel papier utilisez-vous? 
CO: Il y a plusieurs raisons pour lesquelles j'ai choisi l'impression. La première, c’est que je sentais qu'il y avait un vide à combler dans les kiosques alimentaires, sur le plan des publications axées sur les gens œuvrant dans la culture alimentaire. J'aimais aussi beaucoup l'idée d'une publication « physique » en édition limitée, qui pourrait être collectionnée et vue sur les tables des cafés, chez les gens et sur les étagères. Nous utilisons un papier non couché mat. La principale raison derrière de ce choix, c'est que ce type de papier donne davantage à notre publication l’apparence d’un livre que celle d’un magazine sur papier glacé, sans âme.
B: Quelle est la réaction du public? 
CO: La réaction du public a été incroyable. Quand j'ai fondé le magazine, je voulais juste y mettre quelque chose que j’aimerais lire, en espérant que d'autres emboîtent le pas par la suite. Le résultat a dépassé toutes mes attentes, car nous sommes désormais vendus dans de nombreuses villes, tant en Amérique du Nord qu’à l'étranger.

B: Les publications de niche reçoivent souvent beaucoup d'amour de la part du public. Hélas, celui-ci ne se traduit généralement pas par des ventes faramineuses, d’où l’importance d’élaborer une stratégie efficace. Quelle est votre stratégie de marketing, publicitaire et d'expansion?
CO: Considérant le fait que nous n’avons pas encore d'espaces publicitaires dans notre publication, l’aspect commercial des choses a été formidable. Nous envisageons de placer de la publicité dans notre quatrième numéro. Quelques entreprises nous ont approchés. Nous avons également l'intention de collaborer avec d'autres marques de façon unique, notamment en nous associant à des événements.

B: Avez-vous quelques projets à venir prochainement?
CO: Dans le mois prochain, nous allons lancer notre initiative vidéo en ligne appelée TVACQ TASTE. Ce sera une offre pointue de courts métrages, de séries originales et même de films.

acqtaste.com
twitter.com/acquiredtaster
facebook.com/acquiredtastemagazine
instagram.com/acqtastemag