Infarctus: le chômage aussi mauvais que la cigarette ou le surpoids

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Une étude démontre pour la première fois que des pertes d’emplois successives augmentent les risques d’être victime de cet accident cardiaque. La cartographie des conséquences médicales de la crise économique reste à faire. Lire la suite sur slate.fr