Bangladesh, le nouvel eldorado de l’industrie du vêtement?

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Selon une nouvelle étude de McKinsey, 86 % des acheteurs dans le secteur de l’industrie des vêtements en Europe et aux États-Unis planifient de diminuer, dans cinq ans, leur sous-traitance venant de la Chine. Le Bangladesh pourrait être le premier à en profiter. Le pays, où la main d’œuvre bon marché cohabite avec une structure industrielle pouvant offrir de la qualité à bas prix, possède déjà 5000 compagnies de vêtements.  Mais avant de faire les commandes, le Bangladesh devra régler ses problèmes d’infrastructures au niveau du transport de marchandise, d’alimentation en énergie et de respect des normes du travail et de l’environnement. Le gouvernement et les entreprises devront également prévoir un investissement accru dans la machinerie et l’éducation. De plus, l’approvisionnement insuffisant en matière première constitue une autre problématique à élucider, tout comme l’instabilité politique régnant au pays.