Le prix ART+ÉMERGENCE de la CRÉ de Montréal, Pour l’innovation et la créativité

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Afin de souligner le projet de création exceptionnel d’un artiste ou d’un organisme montréalais qui a pu profiter du programme de Soutien des pratiques émergentes (SPE), la Conférence régionale des élus (CRÉ) de Montréal a créé le Prix Art+Émergence. Accompagné d’une bourse de 10 000 $, ce prix sera remis au récipiendaire lors du gala des Prix de Montréal pour les arts et la culture, le 22 novembre prochain.

Les trois lauréats sélectionnés ont réalisé une œuvre produite et diffusée au cours des années 2008 à 2010, qui s’est démarquée par son exploration fine et intelligente de la technologie, par l’impact sur les publics visés et par l’enrichissement qu’elle a généré dans la pratique artistique de son auteur. Les projets mis en candidature répondent à ces critères alors que les créateurs ont pu mettre à profit leurs recherches et continuer à développer des oeuvres qui ont recours aux technologies numériques. Ce sont Les aventures de Madame Merveille de l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+); Corps noir/Empreinte de Stéphane Gladyszewski et Wedged in the Red Room des Productions Totem contemporain.

« Nous sommes fiers d’avoir mis en place le prix ART+ÉMERGENCE, car il reflète bien la volonté de la CRÉ de Montréal d’encourager les créateurs à repousser les frontières de la symbiose entre les arts et les technologies de pointe, afin de maintenir Montréal dans le peloton de tête des régions innovantes », souligne madame Manon Barbe, présidente de la CRÉ de Montréal.

Établi en 2008, grâce à une entente de partenariat entre la CRÉ de Montréal, le Conseil des arts de Montréal (CAM) et le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), le programme SPE est une mesure d’aide aux pratiques émergentes qui mettent le numérique et l’interdisciplinarité au cœur de projets artistiques montréalais. Doté d’un budget annuel de 100 000 $, ce programme s’adresse exclusivement à des projets spécifiques et non récurrents, provenant prioritairement d’organismes professionnels déjà soutenus financièrement par le CAM, mais également à ceux qui font une première demande auprès de ce dernier.

La croissance fulgurante du numérique dans les secteurs des arts et de la culture a incité les trois partenaires à allouer des fonds supplémentaires aux créateurs et aux créatrices de toutes les disciplines qui veulent explorer le langage numérique en utilisant des technologies renouvelées et en métissant des expertises différentes des leurs. À ce jour, ce sont près de 41 propositions artistiques qui ont bénéficié de ce programme. Elles sont issues, tant des jeunes créateurs, que d’artistes établis et démontrent de nouvelles manières de créer, de produire et de diffuser les œuvres. Celles-ci épousent des formes innovantes, voire surprenantes, et s’engagent dans des parcours atypiques alors que les artistes n’hésitent pas à transgresser les frontières disciplinaires, tout en travaillant en concertation avec des créateurs venus de champs d’expertise pluriels.

[source: CRÉ de Montréal]