La voie chinoise – Capitalisme et empire

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
4

Depuis le début, en 1978, de ce qu’on appelle généralement la réforme économique chinoise, la majorité des économistes occidentaux est restée perplexe devant la soutenabilité des performances économiques de la Chine. Il est vrai qu’ils évaluent le mélange de contradictions, de succès, d’inégalités et de tensions sociales à l’aune d’un modèle particulier d’institutions sociales considéré comme universel, le modèle économique libéral. Depuis la contre-révolution monétariste des années 1970, ce modèle n’a cessé d’exercer une influence de plus en plus grande dans le champ intellectuel. Il est même devenu hégémonique avec l’avènement de l’école des anticipations rationnelles, qui a proclamé urbi et orbi la théorie de l’efficience du marché. Dans le champ politique, le libéralisme économique règne sans partage sur le monde anglo-saxon depuis les contre-révolutions de Reagan et de Thatcher, dans les années 1980. Lire la suite sur lenouveleconomiste.fr