Émotion et créativité: Comment faire vivre des stratégies événementielles et expérientielles, conférence Infopresse

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Comment réussir à faire vivre à une marque  et un individu l'expérience de la commandite événementielle? Quelle sont les stratégies à utiliser? Comment la créativité peut-elle être utilisée pour bien véhiculer le message? Et les nouvelles technologies? La conférence ''Comment faire vivre des stratégies événementielles et expérientielles'' s’est tenue le mercredi 3 octobre 2012 au Cinéma Excentris, une production d'Infopresse.

On a pu y rencontrer des invités tel que Ianik Lajeunesse, président et directeur de création chez Altitude C, Antoine Azar, président chez 2XM Interactive, Frédérick J. Fortin, analyste principal, stratégie et intelligence d'affaires chez La Presse et Vincent Leclerc, directeur technique et création chez Eski. Ceux-ci nous ont offert quelques pistes.

Il faut laisser une empreinte émotionnelle pour la réussite d'un évènement, selon Ianik Lajeunesse de chez Altitude C. Il faut trouver le bon message, trouver sa pertinence et être créatif quant à la façon d'associer ceux-ci. Pour cela, il faut poser les bonnes questions: quels sont vos besoins, quel est le message que vous désirez que les participants retiennent, le client est-il prêt à sortir de son confort (enterrés, les speech plates et longs, 240 diapositives et plusieurs autres magnifiques concepts sans saveur!) pour faire vivre son message en créant de la magie événementielle pouvant être vécue après l'évènement en faisant des participants des ambassadeurs de celle-ci? Si le client est prêt, il y a des outils stratégiques pouvant l'amener à de nouvelles avenues... puis il faut toujours se réinventer.

Et comment peux-ton créer cette empreinte et cette magie avec l'aide de la nouvelle technologie?
Antoine Azar, président chez 2XM Interactive, nous propose de bâtir cette expérience avec des applications interactives en utilisant le téléphone/tablette comme commande. Cette technologie peut s'avérer très puissante quand nous donnons le pouvoir à l'individu et au groupe de contrôler leur environnement. Le jeu Le Croc-en-Bus pour la STM au spectacle de U2 à MTL (vidéo) est un exemple représentant la collectivité et l'interactivité, où des centaines de personnes peuvent jouer simultanément à l'aide de leur téléphone intelligent. Cette interaction positive s’est avérée très efficace pour promouvoir le message de la STM qui mettait de l’avant le "mouvement collectif". Pourquoi celui-ci a-t-il fonctionné? En premier lieu, le jeu est facile à utiliser, les barrières pour participer sont minimes (pas besoin d'aller sur un site, d’ajouter votre courriel ou télécharger un programme) pour jouer, le message est clair et l'individu est au centre de cet écosystème, très important.

L'individu au centre de l'expérience et les médias sociaux, voici ce que Cossette a réussi avec la campagne à 360 degrés pour la Spark de Chevrolet (vidéo). L'agence a immergé le public dans un voyage virtuel à l'intérieur de la voiture dans une boîte noire à Osheaga, en lui donnant le contrôle de son environnement avec un iPad. Bien sûr, l'expérience a été partagée à travers les médias sociaux. Pour pouvoir exécuter cette campagne, Frédérick J. Fortin, anciennement de Cossette, nous suggère comme toutes bonnes campagnes de bien planifier et déterminer les objectifs.

La technologie de l'immersion et l'expérience événementielle est une des spécialités de Vincent Leclerc chez Eski, le studio qui crée la magie visuelle pour Arcade Fire (vidéo ) à Coachella et les balançoires musicales lumineuses (vidéo). La technologie et l'imagination sont au service du marketing événementiel mais pour que l'expérience soit concluante, le spectateur doit être au centre de cette équation.

Prochaine conférence
L'événement annuel de la commandite le 18 octobre 2012
RDV Commandite
Avec Pippa Collett, spécialiste britannique de la commandite