Le Wanderlust, le Wonder Lieu de Paris

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
24
baron-wanderlust

Je vis dans la ville de La Tour Eiffel et du Moulin Rouge. Mais pas seulement... Paris regorge de lieux insolites qui lui donne vitalité, effervescence, ivresse.

wanderlust

Le Wanderlust en fait partie. Avant tout, je me dois de vous expliquer quelques codes.

Loin des guides touristiques, le Paris «des parisiens», ce sont tous ces endroits un peu spéciaux, où l'on se doit d'aller sous peine de perdre sa crédibilité parisienne (et croyez-moi, rien de pire pour un parisien que de se sentir à la traine dans sa propre ville). Il faut être sans cesse à l'affût, au courant de tout, avant tout le monde si possible. C'est le but du jeu. Du moins de celui auquel se livre une majeure partie d'entre nous.

Le Wanderlust a bien compris les règles et en joue brillamment. Avant même d'avoir ouvert, il était déjà pressenti comme le nouveau lieu hype. Des affiches au graphisme cool, underground et branché, disséminées un peu partout, attisaient la curiosité du peuple parisien avide de nouveauté.

Le 6 juin, invitée par une amie et flairant la bonne adresse, je me rends à cette soirée d'inauguration tant attendue.

Comme tout événement à Paris, il faut presque «se battre» pour y entrer. Ou du moins, s'armer. De patience. Et d'un joli sourire, en bonus: ça passe toujours mieux devant le videur qui filtre une foule de plusieurs centaines de personnes, excitées de découvrir ce nouveau spot.

Enfin entrée, je découvre des DJ's, des projections graphiques sur les murs, des gens beaux, et «lookés» -comme on dit ici- qui rient, verres en mains,: l'esprit du Wanderlust était né.

IMG_2836-665x665

Concrètement, de quoi il s'agit?
S'il était descriptible en un mot, ce lieu ne serait pas aussi désirable. Et le désir, il le porte et l'assume jusque dans son nom: Wander pour l'errance... , Lust pour le désir la convoitise... et l'envie qu'il suscite. L'envie d'y être, l'envie d'«en» être. Faire partie de ceux qui vont au Wanderlust. C'est là tout l'esprit.

Pour vous le résumer, c'est:
un espace agréable: une grande terrasse, située à côté de la Cité de la Mode et du Design, (lieu reconnaissable par ses gros tuyaux verts), surplombant la Seine. C'est sans doute un de ses atouts majeurs, car à Paris l'espace est rare. On est plutôt habitués aux terrasses minuscules, donc là, on est heureux de pouvoir bouger sans craindre de renverser le mojito du voisin.

un endroit «inclassable»: bar, resto, club, véritable lieu de la nuit.... le Wanderlust est tout cela à la fois. Ouvert du mercredi au dimanche, il propose des cours de yoga, des brunchs, des ateliers divers, des projections de films en plein air, accueille des marchés de créateurs... Un agenda bien chargé à suivre jour après jour sur leur site, à l'identité visuelle décalée, qui en fait sa carte de visite.

un concept novateur: tout est permis. On y boit, on y danse, on y voit des amis, on y pratique le yoga, on y découvre des sons pointus, des artistes. C'est donc un temple de l'éclectisme et de la surprise, garant d'une modernité et d'une énergie toujours renouvelée par un souffle d'avant-garde.

un lieu où il se passe toujours quelque chose; on n'est donc pas prêts de se lasser... Soirées à thèmes (différents chaque soir), fêtes de magazines, performances, installations, partenariats (avec les étudiants de l'Institut Français de la Mode par exemple): difficile de ne pas y trouver son compte et de ne pas se laisser séduire par un programme aussi vaste.

un buzz bien orchestré: la popularité grandissante du Wanderlust en a fait en quelques semaines un lieu incontournable. Il ne se se passe pas un jour sans voir ou entendre, dans la rue ou le métro, sur les lèvres de tout le monde, ou sur Facebook ce mot devenu magique: Wanderlust, point de rendez-vous d'une jeunesse curieuse et suiveuse, qui aime se réinventer, et retrouver des gens qui ont ces mêmes envies.

À grands coups d'évènements attractifs, de propositions novatrices, et d'affiches, le Wanderlust s'impose à nous, comme une évidence, presque naturellement.

C'est aussi et surtout un lieu qui se «vit». Dépêchez-vous d'y venir, parce que comme tout à Paris, l'éphémère est maître.

www.wanderlustparis.com