Tissus et rembourrages faits main

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
21
baron_foututissu

Un atelier où le rembourrage artisanal et l’impression textile à la main se rencontrent pour créer des œuvres uniques, originales, de qualité et écoresponsables, ça existe. Bienvenue chez Foutu Tissu, une entreprise montréalaise, en affaires depuis 2006.

« Dès notre première collection, composée uniquement de coussins faits avec des tissus récupérés, nous avions une volonté écoresponsable, qui se maintient aujourd’hui dans tous nos projets », explique d’entrée de jeu Emmanuelle Dion, designer textile et copropriétaire de l’entreprise. La deuxième copropriétaire, Isabelle Bergeron, est rembourreuse-ébéniste. Ensemble, elles redonnent vie à des meubles de toutes sortes. « Les gens intéressés nous envoient une demande de soumission par courriel. Lorsque celle-ci est approuvée, ils choisissent leur tissu parmi notre propre collection ou dans les collections des cinq autres entreprises que nous tenons à l’atelier. Ensuite, le meuble est dégarni. On conserve ce qui est encore bon et on refait le meuble complètement avant de le rembourrer et de le recouvrir », explique Emmanuelle. Foutu Tissu offre également des meubles dits « orphelins » à ses clients : « ce sont des meubles que nous avons trouvés ou qui nous ont été donnés et qui étaient intéressants. Les clients qui les adoptent ne payent pas pour le meuble, mais seulement pour notre travail sur celui-ci », poursuit-elle.

2011 fauteuil

Dans tous les cas, les matériaux utilisés sont écoresponsables (colles à base d’eau, fin de lignes de tissus…) et un esprit de réutilisation – ou de réappropriation – traverse leur travail. « J’aime partir de quelque chose qui existe déjà. C’est une inspiration qui mène loin », lance la designer textile. Par exemple, elle n’hésite pas à utiliser des photographies ou des textures qu’elle numérise pour créer ses collections, autant pour l’ameublement que pour les tissus des collections décoratives. « L’aspect usé, pas trop moderne, me plaît. J’aime sentir que l’objet a du vécu », ajoute-t-elle. Lorsque les motifs sont créés, les partenaires sérigraphient ensemble les tissus, avec des écrans grand format. « Tout est imprimé à la main, en plusieurs étapes, à l’atelier », conclut Emmanuelle Dion.

Site web de Foutu Tissu
Page Facebook de Foutu Tissu