Pasta alla boscaiola sans gluten

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
3

On continue avec l’Italie. Et oui, même au pays de « la pâte », il y a des intolérants au gluten. De plus en plus, en fait. À Montréal aussi, et comme j’en fais partie, voici une recette de pâtes italiennes faite avec le substitut star du moment : le kamut ! Je vous promets que vous n’y verrez que du feu.

Pour que ça reste une vraie recette italienne, il y a pourtant un secret à respecter : saler la sauce n’est pas la même chose que saler l’eau des pâtes. Il faut d’abord saler bien l’eau, puis la sauce. Mes informateurs italiens me l’ont assuré : c’est là l’erreur que font souvent les étrangers (nous, quoi). À vous de tester pour voir la différence !

Ingrédients
Pour 6 portions
• 500g de penne rigate au kamut
• 1 oignon émincé
• 200g de pancetta coupée en dés
• 250g de petits pois en conserve
• 1 tasse de crème fraiche
• 250g de champignons de Paris pelés et coupés en dés (ne pas les passer sous l’eau)
• 2 c. à soupe d’huile d’olive extra vierge
• 2 c. à café de lait
• ½ tasse de parmesan
• Sel et poivre.

Préparation

Dans une casserole, mettre de l’eau à chauffer. Ajouter 2 bonnes pincées de sel fin. Lorsque l’eau de la casserole bout, ajouter les pâtes et couvrir partiellement.

Dans une petite poêle, cuire la pancetta (sans huile) jusqu’à ce que les cubes soient foncés et grillés. Récupérer la pancetta et jeter le gras. Réserver.

Dans une grande poêle, faire revenir l’oignon dans 1 c. à soupe d’huile d’olive pendant 5 minutes, à feu moyen-doux. Ajouter les champignons. Faire revenir pendant 10 minutes.

Ajouter la pancetta et les petits pois (dont on aura enlever l’eau). Laisser sur feu doux pendant 5 minutes.

Ajouter la crème et le lait, 2 pincées de sel et une pincée de poivre. Ajouter à la fin la deuxième cuillère d’huile d’olive.

Au cours de la cuisson des pâtes, vérifier le niveau d’assaisonnement. C’est à ce moment qu’on peut ajouter encore du sel dans l’eau. Puis, laisser cuire jusqu’à ce que les pâtes soient al dente (la cuisson continue légèrement une fois que les pâtes sont retirées de l’eau, alors préférer qu’elles soient trop fermes plutôt que trop molles).