3 conseils selon l'entreprise de recrutement de talent, L'entremetteuse.

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

L’Entremetteuse est un service de placement en communication (publicité, marketing, design, multimédia)
MÉLANIE GIRARD, présidente, nous offre trois conseil en démarrage d'entreprise.

«Certains diront que de se lancer en affaires, c’est de ne plus avoir de vie, d’accumuler les cheveux blancs ou encore de faire 160 heures par semaine. Cependant, je vous garantie que cette étape est l’une des plus belles qui me soit arrivée. Une idée de génie écrite sur un coin de « napkin » du Rapido un jeudi soir peut devenir rapidement votre gagne-pain. Voici trois verbes qui sont les meilleurs conseillers du monde lorsqu’on décide de partir sa propre entreprise :

Connaître
Il est très important de connaître le domaine d’expertise que l’on vise, et ce, sur le bout des doigts. Connaître la réalité du marché que vous attaquez, son public cible, ses opportunités, ses menaces. On s’entend que si vous aspirez à devenir fermier et que vous ne savez pas comment traire des vaches, ça part mal. Il faut aussi se connaître. Qu’est-ce qui fait en sorte que le client vous prendrait vous et non pas votre compétiteur ? Quelles sont vos forces ? Soyez aussi conscients de vos faiblesses, afin d’y remédier.

Croire
Il va de soit que vous devez croire en vous et en votre produit. Si vous n’êtes pas convaincus vous-mêmes, il sera difficile de convaincre les autres. Même si le projet n’est qu’embryonnaire, il faut croire qu’il naîtra et deviendra grand. Amusez-vous à vous répéter régulièrement la fameuse phrase du film Elvis Gratton : « Think big ! »

Persévérer
Il faut s’armer de patience lorsqu’on met sur pied une entreprise. Vous allez vous heurter à des obstacles et des portes fermées. Ne baissez jamais les bras. Il y a toujours des solutions. C’est en persévérant qu’on grandit et qu’on fait de notre idée une véritable entreprise. Saviez-vous que le célèbre Colonel Sanders a dû cogner à plus de 3 000 portes avant de réussir à vendre sa recette de poulet ? Il y croyait, et on voit où PFK est rendu aujourd’hui. Guy Laliberté, qui a créé le Cirque du Soleil, est un autre très bon exemple. En 1980, il était un amuseur de rue. 30 ans plus tard, il s’amuse toujours, mais partout dans le monde.

Connaissez, croyez, persévérez et vous aurez une excellente base pour que vos rêves deviennent réalité.

www.lentremetteuse.com