Retombées économiques de la mission Brésil

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Plus de 400 rendez-vous d’affaires et 100 rencontres de chercheurs, un protocole d’entente avec l’État de São Paulo, une déclaration commune sur le Plan Nord, des projets en technologies propres, l’inauguration d’une nouvelle usine de Bombardier Transport, voilà autant de résultats bénéfiques attribués à la mission du premier ministre Charest et des ministres Gagnon-Tremblay et Hamad au Brésil, du 10 au 13 avril 2012.

Conférence des chefs de gouvernement des Régions partenaires
Lors de cette conférence, le premier ministre, Jean Charest, a conclu un protocole d’intention avec le gouverneur de l’État de São Paulo, Geraldo Alckmin, en vue de développer et de favoriser la commercialisation de technologies propres. Cette entente est le résultat de démarches qui ont suivi la mission de la ministre des Relations internationales, Monique Gagnon-Tremblay, au Brésil en octobre 2011.

Une déclaration commune sur les initiatives conjointes liées au Plan Nord a également été signée par M. Charest et son homologue de la Bavière, le ministre-président Horst Seehofer.

Plan Nord
Le premier ministre a aussi animé une conférence sur le potentiel d’investissement et les possibilités de collaboration relativement aux grands chantiers en cours et à venir au Québec, dont le Plan Nord. L’événement réunissait près de 200 personnes et il a permis aux entreprises québécoises d’établir ou de consolider des partenariats avec des dirigeants d’affaires brésiliens.

Bombardier Transport
M. Charest et le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE), Sam Hamad, ont aussi rencontré plusieurs personnalités importantes du secteur du transport en commun au Brésil lors de l’inauguration d’une usine de Bombardier Transport. « Cette nouvelle usine a été construite pour assurer la livraison de près de 400 voitures pour le nouveau monorail de São Paulo. Ce contrat, estimé à plus de 800 millions de dollars pour Bombardier, a déjà entraîné des retombées bénéfiques pour le Québec. Plus de 60 000 heures d’ingénierie ont déjà été consacrées à ce projet, par les équipes de Bombardier Transport au Québec », a expliqué le ministre Hamad. Aussi, la firme FDC Composites de Saint-Jean-sur-Richelieu a obtenu le mandat de fabriquer des pièces techniques contenus à l’intérieur des véhicules.

Centre de formation de CAE
La mission s’est terminée au centre de CAE à São Paulo, qui offre annuellement des formations à plus de 6000 pilotes et techniciens sud-américains. En 2011, CAE a annoncé l’agrandissement du centre et une formation pour l’aviation d’affaires et les hélicoptères. Les retombées au Québec sont immédiates, puisque tous les simulateurs de vol civil conçus par CAE sont mis au point et fabriqués à Montréal.

Maillages universitaires et d’affaires
60 entreprises et établissements de recherche du Québec, représentés par 79 participants
400 rendez-vous d’affaires
partenaires de 15 établissements de recherche brésiliens rencontrés
100 entretiens personnalisés

[source mri.gouv.qc.ca]