Qualité Motel: le nouveau side-project des membres de Misteur Valaire

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
2

Misteur Valaire est une formation éclatée qui sait comment attirer les foules. Mais, depuis quelque temps, les Sherbrookois fantasment à l’idée de troquer les mégaproductions au profit de spectacles plus intimes. C’est pourquoi ils ont mis sur pied Qualité Motel, un side-project 100% électronique, qu’ils présenteront le 2 avril à Montréal et le 3 avril à Sherbrooke.

Soyons franc, Qualité Motel (ou QM pour les intimes) est un nom de groupe vraiment douteux. Et que dire du titre, «Motel Califorña», sinon qu’il s’agit là d’un remix façon Misteur Valaire des Eagles? Bon, oublions ces détails dits esthétiques puisque Qualité Motel, mine de rien, met de l’avant une musique uniquement de boîtes à rythmes et de synthétiseurs vintage qui vous aideront à vous secouer le popotin.

Une kyrielle d’artistes d’ici et d’ailleurs ont démontré un enthousiasme de feu lors de la réalisation du projet qui, avouons-le, risque fort probablement de s’accorder avec l’humeur de Dame Nature cet été. Et en plus de leurs fidèles collaborateurs, Fanny Bloom, James Di Salvio et Béni bbq, les membres de Misteur Valaire ont obtenu la participation de Stefie Shock, Mitsou, Socalled, Yann Perreau, Caracol, Karim Ouellet, Elisapie Isaac, Amélie Glenn, Usetowork, Grand Analog (Toronto), Mrs.Paintbrush (États-Unis) et Pintandwefall (Finlande) pour donner naissance à un album aussi éclaté que les Frizzy Pazzy. T’sais, les bonbons qui éclatent dans la bouche.

C’est la chanson «Full of Crimes», en collaboration avec Fanny Bloom, qui réveille la bête ensommeillée avec une mélodie électro-kitsch donnant le ton à un album hyperactif mais plutôt constant. Avec «Motel Califorña», le set-up électro-acoustique d’alors a été délaissé au profit d’une orchestration plus minimaliste et moins léchée que Golden Bombay. L’ex-Patère rose et blonde de l’heure Fanny Bloom livre ici une performance turbocompressée à la hauteur d’ApprentieGuerrière, qui n’est pas sans rappeler la fougue de Duchess Says ou Crystal Castles. Si Béni bbq ne livre pas le tube de l’heure avec «Le Qualité Motel», force est d’admettre, cependant, que les chansons «Motel Califorña» (Grand Analog, Caracol), «En selle, Gretel» (Yann Perreau, Elisapie Isaac) et «Vol de nuit» (Stefie Shock, Amélie Glenn) vous feront danser sur des rythmiques endiablées jusqu’aux petites heures de la nuit. Au final, c’est Karim Ouellet qui clôt l’album avec intimité et sensualité, grâce à un chant suave réglé au quart de tour et une mélodie aussi sweet qu’un lollipop.

Si la formation Qualité Motel ne connaîtra jamais l’expansion et la notoriété de Misteur Valaire, il est presque assuré, par contre, qu’elle deviendra la nouvelle sensation de l’été! «Welcome to the Motel Califorña»!

Appréciation: ****

qualitemotel.indica.mu

========

Texte provenant de labibleurbaine.com