À l'attention de Laurent Saulnier, programmateur des Francofolies: On veut du Jean Narrache en 2012

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Laurent, je ne sais pas si tu as déjà considéré ce projet pour les Francos 2012, mais si tu n'as jamais entendu parler de Jean Narrache, je t'invite avec beaucoup d'enthousiasme à lire ce qui suit.

La légende de Jean Narrache

«Jean Narrache est un vieux bonhomme qui a publié un recueil de poésie dans les année 30. Sans même s’en douter, il était 80 ans en avance sur son temps, car il était en train d'écrire des textes de rap.» explique Frédérick Guindon, instigateur du projet de la compilation « J'rap tout seul quand Jean Narrache » dont tout les bénéfices sont livrés à l'organisme L'Itinéraire. «J'avais l'idée de faire une compilation Jean Narrache, de même qu’un concert bénéfice pour L'Itinéraire dans mon dossier « Idées Folles » sur mon ordi. J'ai alors décidé de mélanger les deux idées pour réaliser la compilation bénéfice Jean Narrache.»

C'est en écrivant un courriel à tous les rappeurs qu'il connaissait personnellement que Frédérick a débuté le projet en juin 2011. «J'ai bien mentionné à tout le monde que c'était un projet bénévole, qu'ils devraient s'occuper eux-mêmes de la production de l'enregistrement de leurs chansons. À ceux qui ont voulu participer, j'ai envoyé tous les textes du recueil «J'parle tout seul quand Jean Narrache». Ils ont lu les textes pendant l'été et m'on chacun présenté un texte qu'ils voulaient interpréter.» C'est ainsi que Guindon en est arrivé à pouvoir lancer en décembre dernier la compilation numérique: « J'rap tout seul quand Jean Narrache » sur lequel ont travaillé sept artistes québécois, moyennant une contribution de 5$.

Les industries G.u.i.n.d.o.n.

Passionné de rap, vous connaissez peut-être Guindon à cause de ces participations au magazine Urbania ou au blogue de 33mag.com. Il a commencé à prendre plaisir à écrire et bloguer lors de son voyage à Marseille, d'où il écrivait ses comptes-rendus de voyage par courriels, à qui voulait bien le lire. «Lorsque je suis revenu, on me disait qu'on avait apprécié lire mes courriels.» Guindon a donc commencé à générer un blogue, puis un autre, puis à collaborer ici et là par sa plume. « En tant que consommateur de blogues, pour moi, c'est du divertissement, ce n'est pas du journalisme. Quand j'étais jeune, je lisais la revue CROC, maintenant je lis des blogues. Pour moi, c'est la même chose!»

L'homme dans le début trentaine à été piqué par le rap lors de la tournée pour L'école du micro d'argent, troisième album de IAM. « Ça m'a vraiment foutu une claque. C'est le premier album de rap que j'ai écouté d'un bout à l'autre et qui m'a donné le goût d'en écouter d'autres.» me raconte le promoteur. « Depuis le secondaire, j'avais le livre de recueil de poésie de Jean Narrache. Après avoir découvert le rap, je l'ai relu... environ en 2002. J'ai dû trouver ce livre dans une vente de garage ou je ne sais trop. Mais, je l'ai trouvé la même année que j'ai terminé mon secondaire 5. Je sais ça, parce que j'inscris toujours la date à laquelle j'achète les livres sur la première page.»

Cela dit Laurent, Guindon vient de créer un nouveau document dans son dossier «Idées Folles» : il souhaite maintenant que son concert d'artistes reprenant les textes de Jean Narrache fasse partie de la programmation des Francos 2012. Voilà! J'espère que ça te donne l'eau à la bouche parce que nous croyons, à Baron, que c'est l'un des projets de rap québécois des plus intéressants en ce moment.Voici ce que tu pourras y entendre et bonne écoute....
Osti One & Jam - 20 piasses
MC Phylis & Maxime Robin - Les skieurs
Maître J - Pensées pour la St-Sylvestre
Ogden - En rôdant dans l'parc Lafontaine
Jeanbart - Nos autobus
Jesuis Gabbo - La montre-bracelet
Égypto alias Toutankarton - Dans la lune

Avis à tous : donnez généreusement et achetez la compilation à jeannarrache.com