Le journalisme économique: Entrevue avec Jia Li ChinaBiz.

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

L’importance de comprendre et d’être informé sur l’économie, mondiale ou locale, est essentielle dans la compréhension des choix politiques et sociaux que nous vivons quotidiennement. À petite échelle, c’est le pouvoir d’achat : payer 0.99 $ pour un paquet de pâtes de 700 gr. et non 900gr., a des conséquences sur le pourcentage qu’on doit débourser pour manger et la liquidité que nous avons pour vivre. À grande échelle, la différence de prix engendre spéculation, famine, guerre et autres répercussions. Tout ceci, dans son ensemble, peut être compris en lisant nos quotidiens généralistes et spécialisés en économie. Le besoin de se garder informé dans tous les secteurs économiques est depuis le début du capitalisme marchand un besoin capital pour savoir où investir. C'est pourquoi les médias économiques ont continué à prospérer malgré la chute de l'industrie du média. Mauvaise ou bonne journée, il y a un besoin de savoir ce qui se passe dans l'économie à la minute près. Derrière ces médias (Bloomberg, FT, The Economist Group, Les Affaires, Wall Street Journal et autres), il y a les journalistes qui analysent, décortiquent et recherchent toutes ces données pour nous livrer l'essentiel. Nous discutons avec des journalistes, éditeurs et professeurs en Chine, au Canada, en Europe et aux États-Unis sur l’éthique du journalisme économique et la question essentielle, qu'est-ce qu'un bon journaliste économique (ou d'affaires)?

Jia Li, éditrice du ChinaBiz, la chaîne d'affaires du People's Daily Online English (Le Quotidien du Peuple, l'organe de presse officiel du Comité central du Parti communiste chinois).

En quoi consiste la couverture économique de People's Daily Online et son canal ChinaBiz?
Le Quotidien du Peuple en ligne a commencé en 1997, comme l'une des premières agences web des médias en Chine. Sa version anglaise a été lancée en 1998. Plus de la moitié de ses lecteurs sont en Amérique du Nord, en Europe et en Australie. Il est axé sur l'introduction et l'interprétation de la situation politique et économique de la Chine, les dernières nouvelles du monde, la vie du peuple chinois, et il s’adresse aux lecteurs de langue anglaise, qui sont intéressés à connaître la Chine. Les ressources proviennent du Quotidien du Peuple en caractères chinois, qui joue le rôle de premier plan dans l'opinion publique. Mais les ressources des autres principaux médias chinois sont également très utilisées.

Le canal sous ChinaBiz, Le Quotidien du Peuple en ligne, est conçu pour présenter le paysage macro-économique de la Chine et les politiques, de même que ses relations économiques extérieures, qui ont toujours su se tenir sous les projecteurs de l'attention du monde. Je tiens à noter que nous essayons de mettre l'économie chinoise dans une perspective globale, car celle-ci est devenue une partie très importante de l'économie mondiale. Nos ressources comprennent les principaux médias chinois spécialisés dans les rapports économiques et financiers, ainsi que nos entrevues avec des chercheurs chinois et étrangers, de même que des chefs d'entreprises.

Qu'est-ce qui fait un bon journaliste économique?
Deux dimensions sont cruciales pour le journaliste d'affaires / éditeur se concentrant sur les politiques macro-économiques de la Chine et les relations économiques extérieures. La première est technique, pour toute information d'entreprise, ce qui signifie que vous devez avoir une compréhension fondamentale de la réponse et de l’évolution rapides des dynamiques économiques, de même que des raisons profondes de ces changements. La seconde dimension consiste en le fait d’avoir une perspective très large, au-delà de la zone économique. Dans tous les pays, la croissance économique est relevée sur l'ordre du jour politique. Et dans cette ère de la mondialisation, des vues basées sur les implications du marché intérieur ou sur la politique ne sont pas suffisantes. Ceci est particulièrement vrai pour les journalistes d’affaires en Chine d'aujourd'hui.

Avec les médias qui évoluent très vite, ainsi que les médias/consommateurs avides de l’information instantanée, comment un journaliste économique peut-il analyser avec précision?
Trois points sont importants à considérer, je pense. Premièrement, nous devons satisfaire les consommateurs avides d'informations. C'est l'avantage du média web car, contrairement à tous les médias classiques, il n'y a pas de limite dans le cyberespace. Deuxièmement, nous devons éviter d'être confondus dans l’énorme piscine d'informations. Tout média qui "suit", mais ne contribue pas à la "forme" de l'opinion publique, avec ses propres caractéristiques, ne pourra pas se distinguer dans ce boom médiatique. Troisièmement, un journaliste d'entreprise doit être très ouvert à des voix différentes et tenter de présenter aux lecteurs des voix aussi diversifiées que possible sur les questions économiques. Mais dans ce processus, vous devez réfléchir à pourquoi vous voulez présenter ces voix spécifiques et comment s’y prendre, ce qui devrait être le résultat de votre pensée indépendante.

Quelle est l’avenir pour le journaliste économique?
Les journalistes économiques, en particulier ceux traitant de l'économie chinoise, ont un grand potentiel pour leur développement de carrière, étant donné la taille et la vitesse de l'économie chinoise. Il n'y a pas beaucoup de journalistes économiques chinois faisant des rapports en anglais, mais ils ont des défis plus grands et font face à de plus grandes possibilités que l'économie chinoise poursuive l'intégration dans le système économique mondial, notamment sur la gouvernance de l'économie mondiale. Mais nous devons en apprendre davantage sur nos collègues de l'ouest, en termes de langue et d'analyse, à partir d'une vision plus large. La ChinaBiz du People's Daily Online fait des efforts à ce sujet, mais je pense qu'il y a encore beaucoup à faire.

Quelles sont vos prévisions sur l’économie chinoise en 2011?
De nombreux facteurs doivent être pris en compte, la rendant plutôt comme un jeu. Mais il semble y avoir un consensus sur la croissance à grande vitesse entre 8% à 10%. Mais quant à moi, ça n’a pas de sens que de se concentrer uniquement sur ce que la spéculation quantitative avance. Je pense qu'il est plus important de se pencher sur ce qui se passera dans cette économie. Va-t-elle créer plus d'emplois? Le problème du chômage de la Chine n'est pas moins grave que celui des États-Unis, en dépit de la forte croissance. Quelles seront les implications économiques et sociales de l'inflation et bulle d'actifs? Est-ce que son passage à une économie plus équilibrée, axée sur l'innovation "croissance verte" deviendra une réussite? Quel prix la Chine devra-t-elle payer pour cette restructuration? Comment l'essor économique de la Chine affecte-t-elle ses autres dimensions des relations étrangères? Ces questions ne constituent que quelques exemples de questions qui sont dignes d'attention.

Quels sont les projets à venir?
Il y aura un rapport sur le 10ème anniversaire de l'adhésion à l'OMC de la Chine, parce que c'est une bonne occasion d'améliorer la sensibilisation du public sur l'importance de maintenir l'ouverture et de réfléchir à la voie à suivre. Puis, il y aura également un rapport sur les BRICS Sommet du G20 et un autre sur les deux nouveaux mécanismes qui pourront remodeler la politique internationale

Avez-vous des conseils pour faire des affaires en Chine aujourd'hui?
Comme partout ailleurs dans le monde, commencez par aimer la cuisine locale et gardez toujours à l'esprit que la Chine est aussi diversifiée que sa nourriture.

english.people.com.cn
french.people.com.cn