Bipède: Designers sur deux pattes

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
21

Qu'est-ce que l'atelier Bipède?
Bipède est un atelier de design multidisciplinaire, regroupant design architectural et industriel. L'entreprise à été fondée en 2008 par deux designers diplômées de l’UQÀM en design de l’environnement, Élaine Fortin et Virginie Lamothe. Nous analysons, concevons et intervenons à l’échelle de l’objet et de l’espace. Nous multiplions les scénarios d’usage en proposant des solutions de design qui allient multifonctionnalité, flexibilité et modularité au plaisir d’interagir avec l’espace et l’objet.

Comment l'idée de vous lancer en affaires a-t-elle germé?
On a commencé à parler du projet de s’associer pendant nos études, après avoir travaillé en équipe sur plusieurs projets et qu’on ait senti qu’on se complétait bien. C’est trois ans après notre graduation, avec une jeune expérience du terrain, qu’on a eu l’audace de faire le saut. À deux, ça donne du courage. Pourquoi avoir choisi de lancer notre boîte? Pour la liberté de création et parce que rares sont les postes de designers, qui œuvrent en design d’intérieur et en design d’objets combinés.

Quels sont vos trois conseils pour quelqu'un qui voudrait se lancer en affaires dans le design industriel?
-Ne pas négliger les supports et organisations En tant que designer, on est spécialiste dans notre domaine, mais on n’a pas nécessairement de formation en gestion d’entreprise, comptabilité, marketing, etc. Il existe toutes sortes de ressources et d’organismes qui aident les entrepreneurs en démarrage. Il ne faut pas hésiter à cogner à ces portes pour être supporté dans nos démarches. Nous avons eu l’aide de deux entités : le SAJE Montréal Métro (parrainé par le programme Soutien aux travailleurs autonomes d’Emploi Québec) et la Fondation du Maire. En plus du support financier, c’est très utile pour les formations, le coaching et le réseautage. Et cela nous force à nous dépasser, à faire les choses dans les règles de l’art.

-Participer à des concours de design
En démarrage, on a davantage de temps libres; c’est donc le moment idéal pour participer à des concours. En plus de proposer des défis intéressants qui sont très stimulants au niveau créatif, les concours sont une bonne façon de se faire connaître. Dans notre cas, on a participé à 3 concours pendant la première année, qui nous ont permis de faire circuler notre nom via la couverture médiatique qu’ont suscité ces projets. Ça donne un bon coup de pouce pour la publicité et quand on réussit à récolter un prix ou une mention, ça ajoute à la crédibilité de notre entreprise.

-Savoir s’entourer
Depuis 2009, on s’est joint à un espace de « co-working » dans le Mile-End, fondé par Furni et Rita, qui regroupe des créateurs et designers de différents domaines. C’est plus qu’un lieu de travail, c’est une communauté. On met en commun nos ressources, on s’entraide, on échange des trucs. C’est inspirant de côtoyer des gens qui excellent dans leur domaine. Aussi, on se sent moins isolé dans notre routine et on élargit notre réseau de contacts et de collaborateurs.

bipede.ca