Webtélé et contenu écrit selon Patrick Dion

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Blogueur, écrivain, recherchiste et rédacteur de Webtvhebdo.com, Patrick est un fanatique de ce qui se passe sur la blogosphère au Québec depuis 2002.

Qu’est-ce que tu penses de la crise des médias?
Les gens n’ont jamais tant lu en général. Que ce soit au niveau de la littérature, des chroniques, des articles de journaux… Je pense que les gens lisent de plus en plus et s’informent de plus en plus grâce à Internet. Les outils et la plateforme changent, mais la lecture reste. Je crois que c’est immanquable que tous les grands médias vont devoir se mouler aux courants technologiques. Il y en a qui ont traîné de la patte. Les médias ont été en retard et en ce moment ils font du rattrapage.

Serais-tu prêt à payer pour avoir du contenu exclusif?
Probablement, mais on s’entend que ça ne m’intéressera pas de payer environs 30 $ par mois pour être abonné à la presse, par exemple. Je crois que la solution se situe plus au niveau des micros-paiements. Je parle pour moi en tout cas. Mais peut-être que les micros-paiements vont faire la différence. Par exemple, si tu veux tel article, ça va te coûter 25 ¢. Je crois qu’il y a une façon de s’en sortir parce que c’est le volume qui va faire la différence. Un peu comme les applications.

Quelle est la meilleure façon pour les webtélés d’obtenir de l’argent d’annonceurs potentiels?

Les webtélés indépendantes au Québec n’ont pas assez de visionnements par vidéo pour que le concept de placer un pre-roll sur l’épisode de la semaine soit intéressant pour n’importe quel annonceur. Mais du placement publicitaire, par contre, c’est plus intéressant. Je crois que les entreprises tardent encore parce qu’ils ne savent pas ce que ça peut rapporter. Le vrai impact, on ne sait pas c’est quoi. Je pense que ça va venir tranquillement. Mais les Américains le savent et connaissent l’impact. C’est sûr qu’ils sont beaucoup plus nombreux, mais ça démontre qu’il y a un potentiel.

Donc, avec la webtélé et les annonceurs, ça va surtout dans le placement de produits?
Je pense que oui. Un qui a bien réussi avec ça est Bombe.tv. Ce n’est pas tout le monde qui aime leur contenu, mais tout le monde est prêt à dire que ce qu’ils ont fait au niveau du placement de produits avec Vidéotron, avec Coors et plein d’autres affaires, ça marche et ils en vivent bien.

webtvhebdo.com
patrickdion.ca