Matthew Embree: Voyage et bénévolat

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Rencontre avec Matthew Embree: Chanteur-guitariste de Rx Bandits

Rx Bandits est l’un de ces groupes sortis tout droit, il y a près de 15 ans, des effets du « revival » de la musique ska des années 90, aussi appelés la 3e vague de ska. Malgré le genre qu’ils avaient pu développer à ce moment-là, leur évolution a surtout pris une tangente définitivement plus rock et progressive qui se fait très bien sentir dans leur tout nouvel album « Mandala ». J’ai pu m’entretenir avec Matthew lors de son passage à Montréal l’été dernier.

Qu’est-ce que tu fais dans la vie à part de la musique?
Je travaille avec mon père qui est le directeur du conseil pour l’organisation Los Angeles Mission. Je suis aussi bénévole dans une organisation qui se nomme Interval House. L’organisme aide les femmes et les enfants battus qui sont pris à l’intérieur d’une relation abusive. On les aide à se séparer de cette relation, on fait aussi beaucoup de consultation parce que la majorité des femmes impliquées dans ce genre de situation pensent que c’est de leur faute. À force de vieillir et de voyager dans le tiers monde et les pays en développement, tu découvres à quel point les femmes sont constamment en second dans toutes les classes sociales. Il y a beaucoup de cultures qui sont très sexistes. Toutes les classes oppriment les femmes dans différentes cultures, qu’elles soient pauvres ou riches.

Tu parles de voyage, tu le fais beaucoup avec le groupe, mais personnellement, qu’est-ce qui t’attire le plus dans un pays?
C’est peut-être parce que j’ai faim présentement, mais je te dirais que la cuisine en général est un critère important. J’aime la nourriture. Je préfère aussi les pays en développement parce qu’il n’y a pas de magasins et de restaurants. J’aime la nature, faire du pouce, camper sur la plage et surfer.

Quelles sont tes villes préférées?
San Juan Del au Nicaragua : le peuple de ce pays est tellement beau et aussi pour les plages vierges. Ce sont les plus beaux couchers de soleil. J’ai vu beaucoup de couchers de soleil partout en Amérique centrale et les plus magnifiques sont certainement à cet endroit. La nourriture est excellente. Ils mangent un plat qui se nomme Cayo Pinto pour déjeuner. C’est fait avec des fèves noires ou rouges, avec du riz, de l’oignon, de l’ail, de la coriandre et beaucoup de légumes. Ils font frire le tout, sans que ça devienne trop croustillant.

Caracas au Venezuela : J’adore Caracas, mais c’est vraiment un endroit intense! Vraiment intense par rapport à toutes les autres villes que j’ai visitées. C’est très dangereux. Tu ne peux pas vraiment te promener à pied à moins que tu sois au centre-ville.

Long Beach aux États-Unis : C’est ma ville préférée dans le monde. C’est ma ville natale! Il y a tellement de cultures différentes. Je marche à deux blocs de chez moi et j’ai accès à près d’une trentaine de plats différents. Et c’est intéressant parce que ce n’est pas le « peuple blanc » qui fait des plats multiculturels, mais des familles de différentes cultures qui ont créé leurs restaurants indépendants, donc tu peux parler avec eux de leur nationalité et de leur culture alimentaire.

www.rxbandits.com