Hugh Miles: Al Jazeera, le monde arabe sans censure

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0
culture_hughmiles

En 1999, en voyage en Andalousie (communauté autonome d'Espagne très influencée par la culture maure) pour un mariage dans la ville de Jaén, je me suis arrêté avec mes amis dans un restaurant pour acheter des provisions de Fantas, de jambon serrano, d'olives et du pain maison pour notre long voyage de 4 heures. En payant, j’ai remarqué au coin de la télé, située à côté de la caisse, le logo arabe d'Al-Jazeera qui diffusait une émission sur le rôle des militaires algériens dans une série de massacres, en langue arabe. J'ai compris à ce moment, dans ce restaurant, que j'étais en face d'une révolution médiatique où le monde arabe avait une voix, une image et une mission éditoriale reflétant leur réalité.

{33285574-DA7B-44AE-9B1D-E25550483755}Img100

Depuis sa naissance des cendres de BBC Arabica dans les débuts des années 90 et financée par le Quatar, Al Jazeera a été la première chaîne de télé à montrer les horreurs de la guerre d'une vision arabe. On a qu’à penser à la diffusion d'un enregistrement vidéo de Oussama Ben Laden lors de l'intervention américaine contre les talibans en Afghanistan où des correspondants montraient et faisaient des entrevues avec des Israeliens. Le livre Al-Jazeera, la chaîne qui défie l'Occident d’Hugh Miles nous raconte l'histoire de cette chaîne qui a gagné la confiance du monde arabe avec une programmation honnête et sans compromis.

Est-ce que la perception d'Al Jazeera dans les médias occidentaux a changé depuis leur début en 1996?
Elle est meilleure qu'en 1996, au début de la chaîne, mais il reste toujours ceux qui n'acceptent pas d'avoir une chaîne comme Al Jazeera dans l'univers de la télévision. Par exemple, les gouvernements antidémocratiques. En général, Al-Jazeera a changé la façon de percevoir le monde arabe dans son intégrité en faisant une programmation de qualité où le peuple peut participer dans des émissions d’intérêts publics sans contrôle de l’état. Aussi, je pense qu'elle a aidé à créer un intérêt plus accru pour ce peuple très intéressant et méconnu par l’Occident.

Et celle du monde arabe?
Pareil. Il y a ceux qui trouvent que la chaîne fait un travail remarquable en enrichissant leur vie démocratique dans un monde médiatique très oppressif. D'autres la voient comme un instrument d'Israël, des États-Unis ou des ennemis de l'Islam. Plusieurs dirigeants des pays arabes n'aiment pas trop se faire questionner ou avoir un média indépendant qu'ils ne peuvent pas contrôler.

Est-ce qu'il y a des copies d'Al-Jazeera que lui font compétition?
La chaîne Al Arabiya de Dubai (Émirats arabes unis) est une des chaînes arabes que lui fait une compétition très féroce et directe. Elle est souvent critiquée pour être pro-américaine. Puis, il y a la BBC Arabic Television et Euronews qui commencent à faire leur place. C’est le deuxième essai pour BBC de diffuser en arabe.

Votre nouveau livre, Playing Cards in Cairo, de quoi s’agit-il?
C’est un livre sur la société égyptienne, centré sur les femmes. En Égypte, j'ai rencontré ma femme et elle m’a initié au jeu de cartes tarneeb, un passe-temps très populaire dans le pays. Invité dans les cercles des femmes pour jouer avec elles, j'ai écouté des centaines d'histoires « censurées » de la société égyptienne. Par exemple, des histoires de violence conjugale, d'homosexualité, d’amours cachés, des frustrations quotidiennes et plusieurs autres histoires fascinantes qui donnent une autre facette de la femme égyptienne.

Vous avez eu la chance de vivre en Égypte. Pouvez-vous nous parler de la lutte sociale et politique pour laquelle les Égyptiens doivent faire face quotidiennement?
Les femmes souffrent beaucoup socialement et le harcèlement sexuel quotidien qu'elles subissent par la discrimination et la violence est généralement considéré comme de leur faute. C’est une attaque à leur développement comme individu pour faire partie à part entière de la société. Le chômage grimpant et la disparité entre les classes sociales (plus d'un quart de la population vit avec 2$ par jour) sont deux facteurs qui poussent la jeunesse à se radicaliser dans les mouvements islamiques extrémistes. Le chaos est une inquiétude quotidienne pour le gouvernement.

En français, Al-Jazeera, la chaîne qui défie l'Occident et en anglais, Al Jazeera: How Arab TV News Challenged the World.

Nouveau livre, Playing Cards in Cairo disponible en anglais

hughmiles.com