Analog Africa: L'Afrique rock dans mon coeur

Avatar:
Author:
Publish date:
Social count:
0

Il faut que je vous avoue quelque chose. Pendant les six premières années de ma vie, je croyais être un enfant noir. Je pensais être noir, car mon frère et moi, nous nous faisions garder toute la journée par une Angolaise avec ses enfants, cousins et amis. C’était à l’époque où nous vivions à Toronto à notre arrivée au Canada en tant que réfugiés politiques du Chili.

Nous vivions dans un immeuble avec des familles africaines et brésiliennes. Nous étions les seuls blancs latinos. Tous les enfants se faisaient garder par elle pendant que les parents travaillaient. Les journées à courir et danser du Kizomba (genre de samba) et à manger du poisson Kakusso avec mes cousins africains et brésiliens font partie de mes plus beaux souvenirs d'enfance. Un autre souvenir que je garde en mémoire est celui de la musique soul, la samba, le bossa-nova, le funk et l'afrobeat qui régnaient dans la maison lorsque ses frères faisaient jouer sur la table tournante des vinyles de musique africaine avec des guitares électriques distortionnées, des choeurs de femmes chantant en harmonie avec une telle puissance vocale qu'on pouvait imaginer leur beauté, souriantes et dansantes au rythme des jams de batteries, mélangés avec des tam-tam créant ainsi une musique spectaculaire qui me faisait rêver d'animaux exotiques, des levers du soleil sur la savane et de dormir à la belle étoile. Après mon départ de cet univers africain vers le Québec, l'afrobeat est disparu, mais l'amour pour le funk-soul-bossa-nova est resté, même avec mon penchant pour Black Sabbath, le « hardcore » et le « stoner rock ».

Après toutes ces années d'exil musical, Samy Ben Redjeb d'Analog Africa, une compagnie de disques basée à Frankfurt en Allemagne, nous fait faire un voyage dans le temps sur le continent africain où des groupes, comme l'Orchestre Poly-Rythmo au Bénin, enregistraient à l’époque plus de 50 albums et des centaines de 45 tours avec leur style hard-funk touchant autant le jazz, le soul, la rumba, l’afrobeat que le rock. Les trésors musicaux offerts en compilation par Analog Africa font preuve d’un travail musico-archéologique. Les pressages de 45 tours dépassaient rarement les 500 exemplaires, sans oublier que la distribution était inexistante et se faisait peu à l’extérieur des villes. Certaines pièces ont dû être enregistrées avec un microphone ou deux et des consoles usagées à 4 pistes. Un des facteurs importants est les guerres en Afrique qui ont détruit une bonne partie de cette riche histoire musicale. Voyageant dans des coins reculés de l'Afrique pour visiter des marchés aux puces poussiéreux et chauds, Samy passe des journées à fouiner à travers des milliers de vinyles entassés dans des boîtes dans le but de découvrir la perle rare et la mettre en compilation. Les albums, tel que Legends of Benin, Analog Africa No.3, African Scream Contest ou l'Orchestre Poly-Rythmo de Cotonou Volume One nous transportent dans une époque de liberté, d'une jeunesse pleine d'énergie ouverte au monde et d'espoir pour une nouvelle Afrique décolonisée et surtout, une musique si chaleureuse. Chaque album vient avec un livret en couleur de 40 pages avec les biographies des compositeurs et des notes détaillant l'histoire se cachant derrière chaque compilation.

Merci Analog Africa,

analogafrica.blogspot.com
myspace.com/analogafrica

Baron vous suggère

1. Album : Various Artists, African Scream Contest
L'afrobeat psychédélique des années 70 à son meilleur. Des guitares groovy, des cris du coeur et une énergie où on peut goûter le rhum, le sexe, la magie et le rock résonnant dans chaque chanson. James Brown fut très influencé par le rythme de Gabo Brown & Orchestre Poly-Rythmo,

2. Various Artists, Legends Of Benin
Les légendes du Bénin sont regroupées sur 14 chansons dans ce magnifique album offrant des pièces diversifiées. Allant du reggae au reggeaton, en passant par la congolaise et l’afrobeat funk avec des solos de guitare cosmiques sur des rythmes latins africains avec des voix chaudes pour les oreilles.